Rechercher
  • Collectif avenir educs

Confinement, travail social et inégalités


Les témoignages se succèdent pour décrire les conditions de confinement que peuvent vivre des enfants accueillis dans des établissements de protection de l'enfance. Des interrogations surgissent aussi : faut-il ou non créer des internats de confinement ? La décision du département de Seine-Saint-Denis d'en créer un fait polémique. Tous les établissements, toutes les associations tous les départements ne font pas face à cette crise à "armes égales", pour reprendre une terminologie guerrière très critiquable, La Fédération des Acteurs de Solidarité remercie PSA d'avoir donné 200 000 masques mais oublie de rappeler que son Président, Louis Gallois, énarque et haut fonctionnaire, capitaine d'industries, est également Président du conseil de surveillance de PSA. Dans un article publié par la revue Contretemps, une éducatrice insiste sur l'exacerbation de difficultés qui existent depuis une vingtaine d'années : " on n’a plus ce temps, on devrait être un peu comme des guichetiers de prestations, l’humain disparait petit à petit, écrasé sous des contraintes temporelles, d’efficience, de paperasse, de budgets à bricoler pour pouvoir encore faire des choses avec les enfants". Dans un autre article, cette fois-ci publié par le revue AssMat, une assistante familiale déclare que « cette crise met en exergue tous les problèmes qu’il y avait déjà. On a l’impression d’être la dernière roue du carrosse dans ce système ; on parle des foyers, mais ce n’est pas plus facile pour nous à la maison, on n’a personne qui prend le relais ». Se pose cette question : comment s'en sortir sans sortir ? Autres témoignages, ceux que met en ligne sur le site de Médiapart, VST, la revue du travail social et de la santé mentale des CEMEA réagit à l'actualité en recueillant des témoignages de professionnels actuellement sur les terrains. Comment les institutions s'organisent-elles pour faire face au coronavirus ? Quelles difficultés, mais aussi quelles inventions de la part des professionnels et des usagers pour maintenir une vie sociale … même en étant confinés ? Enfin, une série de témoignages (assistante familiale, assistant de service social, éducatrice, etc.) réunis par la CGT du Conseil Départemental des Yvelines et des établissements

Pour lire l'article publié sur le site de Médiapart : "Enfants placés : la création d'un "internat de confinement" fait polémique dans le 93" (cliquer ici)

Pour lire l'article publié dans Contretemps-Revue de critique communiste (cliquer ici)

Pour lire l'article publié par la revue AssMat : "Portrait d'assistante familiale : On est transparents" (cliquer ici)

Pour découvrir les témoignages recueillis par VST (cliquer ici)

Pour découvrir les témoignages recueillis par la CGT 78 (cliquer ici)


42 vues
  • Facebook Social Icon