Rechercher
  • Collectif avenir educs

Prime(s) aux travailleurs sociaux ?

Mis à jour : avr. 26




Le Média Social du 20 avril annonce que les travailleurs sociaux pourraient également bénéficier d'une prime sans toutefois en préciser le montant. Les ASH relaient la même informations le 21 avril. Dans un courrier au Premier ministre, quinze organisations (dont la Cnape, La Fédération Apajh, la Fehap, la Fédération des acteurs de la solidarité, Nexem...) exigent que les travailleurs sociaux bénéficient d'une prime pour leur engagement pendant la crise sanitaire, à l'instar des personnels des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et de l'intervention à domicile.

Pour lire l'article de Média Social (cliquer ici)

Pour lire l'article des ASH (cliquer ici)

Cette lettre à l'attention du Premier Ministre signée par 15 organisations ne fixe pas le montant de la prime. Elle se contente de faire référence aux engagements qui ont été pris en faveur des EHPAD et de l'intervention à domicile. Engagements qui demeurent à ce jour flous. Pas suffisant ! A la fin de chaque mois, une prime de 1.000,00 euros doit être versée à celles et ceux qui sont au front, en contact avec les plus fragiles et les plus vulnérables .. en attendant une revalorisation de tous les salaires, comme pour les soignants et les enseignants.

Pour lire la lettre des 15 organisations (cliquer ici)

Le déblocage de cette prime irait dans le sens de la reconnaissance des travailleurs sociaux par le Président Emmanuel Macro. Une reconnaissance qui s'est exprimée dans son discours du 13 avril 2020 : "Dans la deuxième ligne, nos agriculteurs, nos enseignants, nos chauffeurs routiers, livreurs,électriciens, manutentionnaires, caissiers et caissières, nos éboueurs, personnels de sécurité et de nettoyage, nos fonctionnaires, nos journalistes, nos travailleurs sociaux, nos maires et élus locaux et j'en oublie tellement aidé par tant de Français qui se sont engagés".

Pour lire le discours du Président de la République (cliquer ici)

Pour le GR31, qui rassemble l'ensemble des fédérations et associations siégeant au conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), « le sujet de cette prime ne doit pas masquer celui, majeur, de la revalorisation des métiers et de l'amélioration des conditions de travail des professionnels à long terme ».

Pour lire l'article de Média Social (cliquer ici)


14 vues
  • Facebook Social Icon