Rechercher
  • bertrandidier

7èmes rencontres du travail social en lutte


« Pour nos salaires, nos emplois, des moyens pour des conditions d’accueil et de prise en charge dignes - Organisons-nous !

Le week-end du 9 et 10 octobre 2021 se sont tenues à Aubervilliers les7èmes rencontres nationales du travail social en lutte !


Commencée le 3 décembre 2020, la mobilisation du secteur social et médico-social a pris de l’ampleur avec la grève reconductible des 7-8-9 avril 2021. Loin de faiblir, les politiques antisociales continuent de précariser les conditions de travail des professionnels, d’accueil et d’accompagnement du public. Le combat continue donc pour redonner pleinement son sens au travail social. Pour lire la suite (cliquer ici)


Lancement des les7èmes rencontres nationales du travail social en lutte ! Pour voir la video (cliquer ici)


Unifier, coordonner, massifier nos luttes. Quelle stratégie pour arracher des victoires ? Pour voir la video (cliquer ici)


Crise sanitaire, exclusion du Ségur, mission Laforcade, remise en cause d’accords d’entreprises, etc. Pour voir la video (cliquer ici)



Appel 7èmes rencontres nationales du travail social en lutte


Nous, salarié.es ou étudiant.es, syndiqué.es ou non, exerçant dans différents champs du social et médico-social, du public comme du privé, sur l’ensemble du territoire :

· Constatons que notre secteur est menacé par les politiques néolibérales. Des attaques qui s’intensifient depuis la crise sanitaire : baisse des moyens budgétaires, suppression de postes, mise en concurrence via les appels à projets, financiarisation par la relance des contrats à impacts sociaux, remise en cause d’accords dits d’entreprise, projet patronal d’une convention collective au rabais, statut de fonctionnaire remis en cause… générant une perte de sens pour beaucoup de collègues, ce qui aboutit à des départs et des burn-outs.

· Luttons dans nos établissements face à la dégradation de nos conditions de travail et des conditions d’accueils des personnes que nous accompagnons. Depuis un an, une dynamique de lutte a lieu dans le secteur à l’échelle nationale afin d’obtenir une simple reconnaissance salariale de notre travail et les moyens financiers et humains supplémentaires pour des conditions d'accueil et de prise en charge dignes.

· Constatons le mépris exercé à notre égard, que ce soit dans nos établissements ou par les responsables politiques (niveau local et national). Nous sommes encore largement exclus de cette reconnaissance salariale que Patronat et Gouvernement voudraient voir conditionner à la casse de nos conventions collectives. Un mépris qui s’est largement exprimé par le silence médiatique et politique après le terrible drame qui a touché notre collègue CESF dans l’Aube.

· Pensons qu’il est nécessaire pour un secteur fragmenté comme le nôtre de se rassembler et de ne pas tomber dans le piège de la division. Nous devons également faire notre bilan des initiatives prises jusque-là : Continuons-nous à nous mobiliser de cette façon, au risque de s’épuiser ? Ou sommes-nous prêts à augmenter le rapport de force en notre faveur pour obtenir victoire sur nos légitimes revendications ? Soyons audacieux, avec le (quasi) gel du point d’indice depuis plusieurs années, dans le public et dans le privé, c’est bien 300€ par mois que l’on nous vole.

Liste des premiers signataires : Commission Action Sociale CGT 91, SUD Santé Sociaux 86, Collectif travail social du Gard, Commission de mobilisation du travail social IDF, Fédération SUD Santé Sociaux, SUD Espoir CFDJ (94), CGT Emmaüs Solidarité (75), Commission Action Sociale CGT 30, Collectif de la pedopsy en lutte du 19ème (75), SUD Santé Sociaux 30/48, CGT ALGEII (46), CGT Conseil Départemental 91, CGT REMM (54), Collectif Grand Est pour la défense du Médico-social, AG Travail Social en lutte Grenoble (38), CGT Conseil Départemental 57, SUD Santé Sociaux 91, CGT Hôpital Louis Mourier (92), CGT Croix-Rouge IDF, SUD Sauvegarde 56, CGT Fondation Leopold Bellan, USD CGT 86, Collectif Les Broyés Du Social (86), CGT Equalis, CGT UNAPEI 92







11 vues