Rechercher
  • bertrandidier

Au coeur de la justice



« L’homme n’est pas un bloc monolithique mais un être mouvant, opaque et d’une extrême ambiguïté, qui peut à tout moment vous surprendre par sa monstruosité comme par son humanité. »

Karine Tuil La décision Edition Gallimard 2022


Cette citation de l’auteure résume bien ce qu’elle met en exergue dans cet ouvrage avec toute son acuité et son ardeur. Karine Tuil explore dans ce livre la question du terrorisme islamique. Sujet difficile qui avait déjà été traité par Yasmina Kadra autour du personnage de Khalil chez Julliard en 2018, celui-ci essayait alors de se mettre dans la tête d’un jeune terroriste, kamikaze et de comprendre ce qui le poussait à passer à l’acte. Karine Tuil, prend une autre parti pris ; elle nous entraîne dans la tête de la juge d’instruction antiterroriste de 49 ans, Alma Revel, qui doit se prononcer sur le sort d’un jeune homme suspecté d’avoir rejoint l’Etat Islamique en Syrie, se prénommant Kacem. Quel style incisif pour traiter de la violence, de la haine et de l’amour ! Cette juge est au cœur d’une tourmente incroyable, sa vie de couple qui se délite, sa vie de mère qui n’est pas simple, et surtout sa vie professionnelle qui l’entraîne dans des prises de responsabilités dont la charge émotionnelle est insurmontable. Comme pour chaque ouvrage, l’auteure est très documentée sur le métier de juge d’instruction terroriste qui enquête pendant des mois avant de prendre la bonne ou mauvaise décision. Elle nous immerge dans ces interrogatoires et nous en donne le détail. Nous sommes en plein cœur du dilemme de la juge. Une rencontre émouvante que j’avais déjà eu dans le livre de Ian McEvan pour son livre L’intérêt de l’enfant (2015) : Iona May, une brillante magistrate de la Haute Cour de Londres, spécialiste du droit de la famille qui était au prise avec une décision de vie ou de mort dans une affaire auprès d’un jeune dont les parents refusaient la perfusion sanguine pour des raisons idéologiques et religieuses. Cette ambiance judiciaire, oppressante, avaient déjà été très bien perçue par cet auteur anglais. Les thèmes autour de l’amour, la haine, la vie, la mort, la religion, la féminité, le mitan de la vie se retrouvent dans les deux livres.

Le sujet du terrorisme est venu là-dessus depuis 2015, il donne une dimension encore plus dramatique car l’impact est beaucoup plus grave, sur de nombreuses personnes, différents lieux, voir une nation entière. Comprendre ce qu’il y a dans la tête d’un jeune homme, ayant femme et enfant avec cette pression: va-t-il passer à l’acte ? Reste la question principale posée par Karine Tuil tout au long de cet ouvrage.


Pour lire d’autres commentaires sur ce livre qui bouscule :


La décision - Karine Tuil - Babelio


https://www.francetvinfo.fr/culture/livres/roman/la-decision-dans-son-dernier-roman-karine-tuil-se-glisse-dans-la-peau-d-une-juge-d-instruction-antiterroriste_4912655.html

6 vues