Rechercher
  • bertrandidier

Cinéma : sortir de l'invisibilité !



Trois films sur le sujet des femmes et hommes invisibles. Les journalistes, les politiques tentent de montrer avec la caméra ces petits métiers avec engagement, amour et sensibilité. Ce qui compte c’est de ne pas les oublier, de crier haut et fort leur humanité. Ces femmes et ces hommes agents d’entretien, acceptent le déterminisme social de leur condition, mais n’en sont pas pour autant les esclaves.

Trois films à partager à saisir dans les salles, les festivals, les sujets sont les mêmes et les réalisations de qualité :


Femmes de méninges


Sous la Direction du journaliste et écrivain Gérard Massé, huit femmes et deux hommes de ménage deviennent peu à peu des acteurs pour une aventure théâtrale. Le réalisateur Guillaume Estivie a tout filmé : les entretiens tête à tête et les séances d’exercice de diction, d’expressions corporelles menées par la metteure en scène Nora Benchéhida. Tout ceci inspiré de la vie réelle et des témoignages des personnes. Capter les mots, leur donner la parole, leur faire vivre un collectif créatif, voici la force de ce documentaire.

http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/59179_1

Ce film a été présenté au Festival du film social 2021 https://festivalfilmsocial.fr/


Debout les femmes !


De Gilles Perret et François Ruffin

Qui a été déjà fait l’objet d’un article posté le 17 octobre 2021, et que nous pouvons encore voir en salle. Un documentaire politique et citoyen. Un regard très humain et parfois drôle à travers le parcours de députés autour de la cause des femmes qui font des petits métiers (auxiliaires de vie sociales, femmes de ménage)…

https://www.avenireducs.com/post/debout-les-invisibles-enfin-visibles


Ouistreham


En salle depuis le 10 janvier -Réalisé par Emmanuel Carrère

Avec Juliette Binoche, Hélène Lambert, Léa Carne, Évelyne Porée, Patricia Prieur

Le synopsis : Marianne Winckler, écrivaine reconnue, entreprend un livre sur le travail précaire. Elle s'installe près de Caen et, sans révéler son identité, rejoint une équipe de femmes de ménage. Confrontée à la fragilité économique et à l'invisibilité sociale, elle découvre aussi l'entraide et la solidarité qui unissent ces travailleuses de l'ombre.

Ce film est une adaptation libre du livre de Florence Aubenas publié en 2010 : Le quai Ouistreham (Points). Une investigation militante et touchante d’une journaliste courageuse. « Elle annonce : "Je m'en fume une, allez." Et, comme si elle était au paradis, l'éternité devant elle, elle souffle, au-dessus de sa tête, une volute avec un courage que nous lui envierons à jamais. » p.105

https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/sorties-de-films/ouistreham-d-emmanuel-carrere-d-apres-le-livre-de-florence-aubenas-un-film-social-pour-rendre-visibles-les-invisibles_4911417.html

Marie-Odile

9 vues

Posts récents

Voir tout