Rechercher
  • bertrandidier

Hausse des salaires dans le social !

Dernière mise à jour : sept. 11



Les Accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH), qui se sont beaucoup mobilisés depuis plusieurs années, devraient obtenir des augmentations jusqu’à 124 euros de plus par mois pour certains AESH à temps plein. La principale avancée est l’instauration d’une grille à avancement automatique. Ainsi, l’indice de rémunération évoluera tous les trois ans. Ces nouvelles conditions de rémunération entrent en vigueur dès le 1er septembre prochain, avec application sur la paye de novembre. Mais, d’après le Sgen-CFDT, cette revalorisation serait de + 5,65 euros par mois pour un AESH à mi-temps en CDD depuis moins de trois ans et jusqu’à + 124,28 euros par mois pour un AESH aux 39 heures en CDI entre 3 et 6 ans. De plus les niveaux indiciaires qui ont été retenus sont extrêmement bas, ce qui pourrait conduire à une rémunération en deçà du SMIC dès le 1er janvier 2022. Pas question non plus de créer un nouveau corps de fonctionnaire ! La mobilisation pour de meilleurs salaires et une véritable reconnaissance professionnelle demeure d’actualité.


Après une première avancée dont bénéficie une profession sociale, les assistants familiaux et assistants familiales devraient voir aussi leurs rémunérations progresser si l’on en croit le projet de loi relatif à la protection des enfants en discussion au Sénat après été adopté à l’Assemblée Nationale.


Pour des revalorisations salariales de toutes les professions sociales ! De toute urgence.


Pour découvrir le métier d'AESH, écouter :


"Quel accompagnement scolaire pour les enfants en situation de handicap ?" (France Inter - 10 septembre 2021 - Le téléphone sonne)



Au sujet des mobilisations en 2020-2021, lire :


Les AESH à Lyon : « La maltraitance est institutionnelle » (Rue89Lyon)


AESH : « Une dégradation drastique des conditions d’accompagnement des élèves en situation de handicap » (Tribune Rue89Lyon)


Rassemblement des AESH à Bordeaux : « On pallie les manques de l’Education nationale »


Sylvie, AESH en CDD depuis trois ans : Face à la précarité d’une profession mésestimée (Médiacoop)


17 vues

Posts récents

Voir tout