Rechercher
  • bertrandidier

Jean Castex : l'homme qui valait des millions

Dernière mise à jour : nov. 16



En tournée à Chatenay-Malabry, le 8 novembre 2021, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé que le gouvernement allait étendre les revalorisations salariales accordées lors du Ségur de la santé à quelque 20.000 soignants supplémentaires, salariés des établissements pour personnes handicapées financés par les départements. Cette revalorisation, qui concernera plus de 20.000 professionnels, sera inscrite sous forme d'amendement au projet de loi de financement de la Sécu en cours de discussion au Sénat, a précisé le chef du gouvernement, accompagné de la secrétaire d'État en charge du handicap, Sophie Cluzel. Selon l'entourage du Premier ministre, cette revalorisation représenterait une enveloppe de 120 millions d'euros.


Ce n’est pas la première fois qu’il sort de son chapeau une enveloppe de 120 millions d’euros.


En septembre 2020, il annonçait 120 millions d'euros pour relancer le sport.


En octobre 2020, il indiquait que l'Etat allait prendre en charge 80 % du coût des contrats PEC (parcours emploi compétences) dans les quartiers de la politique de la ville et les zones de revitalisation rurales, au lieu de 50 %. Un geste chiffré à 120 millions d'euros.


Un an après, en octobre 2021, il annonçait à Tourcoing une enveloppe de 120 millions d'euros pour aider au développement des transports en commun de la Métropole Européenne de Lille.


Mais le Premier Ministre peut et sait mieux faire.


En juillet 2021, il annonçait une hausse du budget du ministère de l'Intérieur de plus de 900 millions d'euros en 2022.


En septembre 2021, il promettait 750 millions d’euros aux territoires.


Ainsi que le déblocage de 600 millions d’euros pour « former 350 000 salariés supplémentaires ».


Toujours en septembre 2021, il promettait 400 millions pour la dépendance.


En octobre 2021, il annonçait 900 millions d'euros pour les hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté.


Au même moment, on apprenait que l'Etat avait débloqué environ 650 millions d'euros pour indemniser les remontées mécaniques, en soutien au secteur du tourisme de montagne en hiver, qui représente 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 120 000 emplois directs pour les 325 stations de France, qui accueillent 10 millions de touristes dont un tiers en provenance de l'étranger.


Le 8 novembre 2021, il débloquait 120 millions pour le secteur médico-social, mais il annonçait aussi 250 millions d’euros pour le CHU de Montpellier.


Vivement demain et l’annonce de nouveaux millions pour toutes celles et tous ceux qui travaillent dans le secteur social et médico-social !


Mais, peut-être, toutes celles et tous ceux qui travaillent attendent-ils plus que des annonces. Ils attendent des politiques publiques qui les reconnaissent et qui s’inscrivent dans le temps en offrant de réels moyens financiers et humains.


Il en va de leur dignité.

22 vues

Posts récents

Voir tout