Handicaps : mieux se faire entendre, mieux se défendre

04/03/2020

 

 

À quelques jours de la Conférence nationale du handicap, prévue le 11 février, 47 associations représentantes des personnes en situation de handicap et de leurs familles se sont unies à travers un collectif inter-associatif : le Collectif Handicaps. Association de loi 1901, ce nouveau collectif a pour objectifs de porter la voix, les revendications et les besoins des personnes en situation de handicap et de leurs aidants, de défendre leurs droits auprès des décideurs politiques et de militer pour une société inclusive, solidaire, juste et équitable. Emmanuel Macron l’a assuré en clôturant la Conférence nationale : « Jamais l’allocation adulte handicapé ne sera transformée, diluée, supprimée au bénéfice du revenu universel d’activité. » Un engagement qui peut rassurer… mais ne clôt pas le débat sur l’insuffisance des ressources des personnes handicapées.La semaine précédente, quatre grandes associations de personnes handicapées, aujourd'hui membres du Collectif – l’Apajh, APF France handicap, l’Unafam et l’Unapei – avaient d’ailleurs annoncé qu’elles cessaient de participer à la concertation sur le projet de Revenu Universel d'Activité (RUA). 

 

 

"47 associations s’unissent pour défendre les droits  des personnes en situation de handicap et de leurs familles" (cliquer ici)

 

Lire sur Médiapart : "Le monde du handicap réclame des moyens pour une existence "digne"" (cliquer ici)

Lire sur Le Monde.fr : "Les mesures de Macron pour que les personnes handicapées aient « une vie comme les autres et au milieu des autres »" (cliquer ici)

 


 

Please reload