Lutte contre le covid-19 : N'oublions personne !

19/03/2020

 

 

La LDH a publié le 18 mars un communiqué de presse où elle rappelle que "la lutte contre le covid-19 ne doit oublier personne: "Le principe de précaution doit s’appliquer à toutes et tous. Le virus ne connaît niles frontières, ni les situations administratives. Plus les personnes sont en situation de vulnérabilité, plus elles sont menacées par le risque de contagion et de maladie. Toutes et tous doivent donc être protégés pour notre bien commun".

 

Pour lire le communiqué de presse de la LDH (cliquer ici)

 

La veille, le 17 mars, plusieurs associations franciliennes, dont la Ligue des Droits de l'Homme (LDH) ont publié un texte :"Salubrité publique en période d’épidémie : une urgence humaine et sanitaire !" où elles demandent :

 

  • La réquisition des centres culturels, des bâtiments scolaires vides et de tout autre lieu permettant un hébergement et la mise en place des mesures de précaution, afin de mettre à l’abri toutes les personnes qui dorment dehors en Île-de-France et de permettre la mise en place des mesures sanitaires et d’hygiène nécessaires pour faire face au virus

  • La mise en place de distributions alimentaires organisées par les pouvoirs publics pour pallier le fait que les associations ne peuvent plus poursuivre leur action dans ce domaine.

  • L’installation ou la réouverture de points d’eau les plus nombreux et les plus accessibles possibles, et la mise à disposition de savon et de gel hydro-alcoolique, de manière à ce que les personnes à la rue puissent appliquer les recommandations faites par les autorités de santé publique.

  • L’accès pour tout demandeur d’asile aux conditions matérielles d’accueil par l’OFII afin de permettre à toutes et tous de disposer d’un minimum de ressources financières pour pouvoir faire face aux mesures de confinement demandé.

  • L’interdiction des expulsions visant les personnes hébergées dans les structures d’urgence.

 

Pour lire le communiqué (cliquer ici)

Please reload