Les écrits du collectif

  • Facebook

03 Jan 2018

Jean-Sébastien ALIX, Didier BERTRAND, Jean-Marc BRUN, Michel CHAUVIERE, Gabrielle GARRIGUE. Avec la participation de AVENIR EDUCS. Ouvrage aux éditions Eres.

DEBOUT POUR NOS METIERS du TRAVAIL SOCIAL

"Le travail social est « un sport de combat ». Devant les réformes qui modifient l’exercice de leurs métiers, les auteurs se mobilisent collectivement pour défendre leur histoire, leurs pratiques et leurs formations. Notre modèle social, nourri d’égalité et de solidarité, n’est pas qu’affaire de droits, d’allocations et de services. Pour les différents métiers du travail social, qui sont, quoi qu’en disent certains, bien adaptés aux exclusions et souffrances actuelles, la qualité de la relation doit rester centrale dans une clinique singulière du quotidien et des circonstances. La parole dédiée en est l’outil de base, elle s’impose et mérite considération. La relation clinique, tout comme la relation éducative, est et doit rester l’exact opposé de la relation client.

Contre le social bussiness et pour une solidarité organisée et durable, les professionnels du travail social souhaitent légitimement faire bouger les lignes depuis qu’il est question de « réingénieriser » de façon autoritaire leurs professions, sans doctrine globale faisant projet commun, ni véritable engagement public sur le sens et la nécessité de la protection sociale aujourd’hui au XXIe siècle."

16 Dec 2018

Texte de Mathieu FLORES-GARCIA

QUEL AVENIR POUR NOS METIERS ?

Les dispositifs et les choix politiques ne vont-ils pas mettre un coup de frein énorme à la disponibilité psychique de l'éducateur-trice, qui ne pensera non plus aux maux des personnes accompagnées, mais bel et bien à faire attention au fait qu'il soit un sage petit élève qui rentrera dans la case qui lui est imposée. Aller dans se sens, c'est je crois, aller tout droit vers la disparition du sujet humain. Le métier d'éducateur-trice spécialisé.e n'est pas une vocation naïve. Il l'est au début, oui ; au moment où s'opère à la fois la réflexion clinique, les premiers liens et la rencontre avec le sujet humain. Ce métier devient métier, car il quitte la vocation pour la politique. Le métier d'éducateur-trice est à mon sens un choix politique ; Et il me parait nécessaire de le clamer, et non plus de se défiler. Ce métier est au cœur de la cité, il bat et il est bien vivant.

17 Feb 2016

Texte de Jacques Marpeau

PROTECTION DE L'ENFANCE: QUE RESTE-T-IL D'EDUCATIF ?

« L’éducatif apparaît aujourd’hui sous le feu des injonctions de réussite d’une société qui ne sait plus que faire de ses propres enfants en dérive, de ses jeunes en révolte ou de ses exclus, auxquels elle reproche d’être les symptômes se ses propres dysfonctionnements, faute de s’interroger sur les causes lointaines et profondes de leurs difficultés. De telles injonctions et incantations apparaissent d’autant plus incompréhensibles aux professionnels de l’éducatif, qu’ils assistent impuissants à l’effacement de leur travail, à son ignorance si ce n’est à son déni par cette même société. Cette société qui prétend savoir soigner, réparer, insérer, normaliser, ne peut imaginer que l’éducation puisse être d’une autre nature qu’une mise en conformité avec les normes sociales existantes ».

12 Jan 2016

Texte de Santigo Miravete

LE PROTOCOLE DE PREVENTION GENERALE DE LA PRE-RADICALISATION DELINQUANTE 2.0

En cette belle après-midi du mois de mai 2024, une équipe éducative d’un service de la Grande Métropole Séquano-Parisienne se prépare à intervenir en milieu « naturel ». Le TTS 2.01 prépare les consignes pour les agents éducatifs qui sont habilités à approcher le public. Les lieux et les espaces publiques de rencontres sont extrêmement bien délimités. Les lieux d’interventions socioéducatifs se font uniquement dans les écoles maternelles, écoles primaires, les collèges, les bibliothèques, les squares et certains terrains de sports de proximités et parfois ils peuvent faire de la « présence sociale » en pied d’immeuble.

15 Apr 2015

Texte de Corinne Guigou

DE L'INTERÊT DE L'ALTERNANCE DANS LA FORMATION DES EDUCATRICES ET EDUCATEURS SPECIALISE(E)S

P.Perrenoud, sociologue et professeur à l’université de Genève[1] écrit « Les compétences ne s’enseignent pas, même si on peut enseigner certaines ressources qu’elles mobilisent. Les compétences se développent au gré d’une expérience, d’autant mieux que cette expérience est réflexive, donne lieu à un travail de conceptualisation et de formation et s’inscrit dans un accompagnement ou une communauté de pratique. » Le processus de formation des stagiaires accueillis  au sein de mon service prend appuie sur le projet de service et sa dynamique. Ce procédé  participe à l’articulation du développement personnel et socio professionnel de la personne en formation. En mettant l’accent sur la compréhension du travail éducatif engagé, en partageant nos préoccupations en équipe, nous favorisons l’apprentissage de l’expérience par une pratique régulière du questionnement.

01 Jun 2015

Texte de Jacques Marpeau

L'ALTERNANCE

Note : Mon histoire professionnelle, ma démarche de recherche, l’ensemble de mes publications portent sur le champ de l’éducatif. Je le différencie de celui du social en tant que champ de connaissance et d’intervention professionnelle. Il est à mes yeux pertinent de le distinguer, non pour les opposer mais afin d’être en capacité d’en conjuguer les différents aspects au sein d’équipes « pluriprofessionnelles ». Le lecteur qui s’identifie au « travail social » reconnaîtra aisément dans mon approche les aspects communs 2 au deux champs. Il me pardonnera de développer ici les caractères particuliers à l’alternance dans la formation des éducateurs. Exposer les bases conceptuelles et éthiques et de la formation par alternance dans le travail avec l’humain peut être pris pour un rappel d’évidences par des professionnels avertis. Un tel rappel me semble pourtant indispensable à l’ouverture de débats de fond, face à l’ignorance ou au déni de la complexité du travail de formation sur et avec les terrains de stage, chez les auteurs du texte de la CPC, quant aux incidences de la prise en compte des personnes accompagnées.

01 Feb 2015

Texte de JM. Brun

LE PROJET DE REFONTE DES METIERS DU SOCIAL ET SES EFFETS NEFASTES.

On peut qualifier de « modernisation régressive »  ce projet de refonte qui signera la disparition de nos savoirs de métiers, à court terme en modifiant totalement les processus de formation. Mais se révélera tout aussi destructeur à moyen terme pour les différents professionnels, sommés de s’adapter aux nouvelles « lois »  d’interventions sociales placées sous le signe de la gestion, plutôt que porteuses d’un projet d’émancipation des personnes concernées.

24 Jun 2014

Pour le Collectif Avenir Éducs Nada ABILLAMA-MASSON, Mathieu BRÉGÉGÈRE, Adam CANO QUERO.

EDUCATEUR ON EST, EDUCATEUR ON RESTE.

Mobilisés, un groupe de 15 personnes issues du Collectif Avenir Educs, des éducateurs de terrain et des formateurs, se sont réunis une première fois ce mardi 13 mai 2014 pour être au chevet du quotidien, défendre les valeurs de leur métier, rappeler son héritage et surtout être entendus. Leur demande est pourtant bien simple : être des éducateurs, rester des éducateurs.

03 Jun 2014

Texte de Joseph Rouzel

ALERTE

J’ai été diplômé comme ES en 86. J’avais déjà un certain âge et pas mal bourlingué : communauté en Espagne sous le règne de Franco, premiers accueils d’enfants en difficulté. Ce qui m’a poussé à penser la clinique éducative et la politique comme intimement liés. Il a fallu partir, menacés de mort après l’assassinat de Carrero Blanco, le premier ministre, en 73. Puis nous avons ouvert avec ma femme Geneviève un des premiers lieux d’accueil dans le Gers. Nous avons rédigé un texte parafé par le Préfet, précisant les engagements de part et d’autre. L’agrément comme « ferme thérapeutique » portait sur l’accueil de 9 enfants, adolescents ou adultes. J’y ai appris l’incontournable nécessité d’une clinique éducative du quotidien. Le Docteur Jean Oury qui vient de nous quitter à 90 ans le 15 mai dernier, deux jours avant de décéder lançait encore aux équipes soignantes : le quotidien, le quotidien, ne lâchez pas, c’est là que ça se passe !

18 May 2014

Texte d'Adam Cano

HOMMAGE à JEAN OURY

Vendredi matin, j’étais dans la salle des « éducs » avec une éducatrice. Elle me faisait part d’une situation, dans laquelle, elle avait l’impression d’être embourbée. Elle se demandait ce qu’elle n’avait pas entendu du jeune qu’elle accompagne. Un message sur mon téléphone m’annonce que Jean Oury est mort la nuit dernière. J’ai ressenti l’immensité de son œuvre vaciller de son absence, et maintenant qu’est ce que l’on fout là, sans toi ?

03 Mar 2014

Texte d'Adam Cano

STAGE 2.0

Ivan est en formation TTS 2.0, Technicien en Travail Social avec option Éducation. Ce nouveau cursus de formation est en place depuis 2016 et la recherche de stage est devenue beaucoup plus simple grâce à la refonte du référentiel des métiers du travail social et la gratification n’est plus un problème depuis qu’elle est indexée aux notes des étudiants. Dans le cadre de cette formation les stages ne sont plus que des options permettant d’obtenir une spécialisation en fin de cursus. 

12 Dec 2013

Texte de JM Brun

POURQUOI LES FORMATEURS DU CERPE S’OPPOSENT A LA REFONTE DES METIERS DU SOCIAL ET SOUTIENNENT LE COLLECTIF AVENIREDUCS.

Pour les métiers de niveau III, la perspective d’un travailleur social unique (dénommé plus ou moins clairement« coordinateur de projet »), viendrait démanteler les métiers actuels, d’assistant social, d’éducateur spécialisé et d’éducateur de jeunes enfants. Métiers dont la qualité principale est la forte qualification. L’existence d’affinités et de points communs entre ces différents métiers est parfaitement évidente, mais cela ne légitime en rien leur dissolution. Tous les trois sont les plus anciens dans le paysage du travail social, et ils ont su faire la preuve de leurs indispensables compétences et de leurs capacités à toujours s’adapter aux évolutions de la société.

12 Nov 2013

Texte de Gabrielle Garrigue

RTT PORTE à PORTE

Dans le cadre des actions du Collectif Avenir Educs, nous avons tenté l’ expérience du porte à porte pour évoquer avec les professionnels les enjeux de la refonte.

 

Cela commence au café, à l’angle, en face du métro. On sort la feuille Mappy, le petit plan de Paris. « Tu vois, j’ai numéroté… j’ai essayé de repérer les IME, SESSAD, Foyers de l’enfance, centres d’hebergement, de Riquet à Jourdain ». Le 19ème ? Pourquoi ? J’aime bien ce quartier ! On y va ? ».

Jérémy a un bon sens de l’orientation, on va faire une bonne équipe !

Va-t-on trouver porte close ? Déranger ? Refuser de nous écouter ?

Please reload

2017121308579782749257082.jpg
  • Facebook Social Icon